• - Mauvaises nouvelles pour Temuujin

    Mercredi 8 juillet, à Piré-sur-Seiche, environ 150 personnes se sont rassemblées pour soutenir Temuujin et sa famille lors d'un concert pique-nique. Il ne s'agissait pas uniquement de familles de l'école St Exupéry, mais aussi de familles de l'école St Joseph, de personnes sans enfants scolarisés à Piré, ainsi que de personnes extérieures à la commune. Après la fin de l'année scolaire, en ce début de période de congés, c'est une preuve que la mobilisation ne faiblit pas, mais au contraire se poursuit et s'élargit. Un grand merci aux artistes et à toux ceux qui ont œuvré pour la réussite de cette soirée!

     

    La mauvaise nouvelle, c'est qu'Oyuna, la maman de Temuujin, est convoquée jeudi 16 juillet à 15h à la gendarmerie de Janzé pour "mise à exécution de la décision d'éloignement". Nous nous retrouvons au même point qu'il y a un mois. Le préfet reste ferme et tient à expulser la famille, sans tenir compte de notre mobilisation. Face à cette intransigeance, nous ne pouvons pas rester les bras croisés...

     

    Hier soir, nous avons donc décidé plusieurs actions:

     

    - Premièrement, la relance de la pétition par internet: www.resf.info/P2933 Elle rassemble à cet instant près de 600 signatures, qui s'ajoutent aux 200 signatures de la pétition papier. Chacun peut relancer à nouveau son entourage pour augmenter encore le nombre de signatures. Le préfet, représentant de l'Etat, ne peut ignorer que la population de Piré et des alentours n'est pas d'accord avec l'expulsion de la famille.

     

    - Deuxièmement, pour montrer au préfet que nous ne baissons pas les bras, nous organisons un nouveau pique-nique mercredi 15 juillet devant la préfecture Beauregard, à Rennes, à 12h30.

     

    - Troisièmement, nous accompagnerons Oyuna lors de sa convocation à la gendarmerie le jeudi 16 juillet. RDV à 14h30 devant l'école pour covoiturer, afin d'être à 15h à la gendarmerie de Janzé.

     

    A travers ces actions, nous demandons toujours au préfet de bien vouloir reconsidérer sa décision, que nous trouvons injuste. Oyuna, Temuujin, et Tsetsen ont toute leur place à Piré!

     

    Pour les parents d'élèves, toujours mobilisés,

    Cordialement,

     

    Dany Hulot.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :